5 conseils pour démissionner en douceur

5 conseils pour démissionner en douceur

Pour démissionner sans se mettre des bâtons dans les roues, ces 5 astuces peuvent influencer votre avenir professionnel.

1-Démissionner au bon moment
On démissionne souvent parce qu’on est insatisfait des conditions de travail. Néanmoins, il serait totalement erroné de partir au moment où vous avez un projet en cours de réalisation.
Essayez de démissionner après avoir terminé le travail qu’on vous a confié. Une lettre de recommandation de votre employeur vous sera d’une grande utilité.
A savoir : Si vous savez que vous allez être licencié, attendez que cela arrive. Une démission vous fera rater une prime de licenciement dont vous pouvez bénéficier.

2- Annoncer votre départ au manager
Evitez de laisser l’information de votre départ circuler entre vos collègues. Cela peut ouvrir la voix à des commérages qui risquent d’être mal interprétés par votre supérieur. Préférez une démission plus directe en vous adressant directement à votre manager.
Si vous entretenez de bonnes relations avec votre employeur, optez pour un face-à-face respectueux. Si non, une lettre de démission polie et formelle sera la bonne démarche à adopter.

3-Ecrire une lettre de démission explicite
Votre lettre de démission doit être aussi soignée qu’une lettre de motivation. Formulez la décision de votre départ avec élégance et gardez toujours en tête que vous devez laisser une bonne impression. Evitez alors les formules familières et commencez par une appréciation positive « La travail au sein de votre société fut une réelle source d’enrichissement pour ma carrière ».
Cependant, votre volonté de démissionner doit paraître réfléchie et définitive. Précisez alors la date à laquelle vous souhaitez partir sans oublier de laisser un préavis suffisant pour permettre une transition souple.

4-Faire part des points négatifs de votre poste
Si vous souhaitez partir, c’est que les points négatifs du poste que vous occupez ne manquent pas. Rien ne vous empêche de les formuler dans votre lettre de démission ou dans votre ultime conversation avec votre supérieur.
Essayez toutefois de choisir la bonne formulation. Plutôt que de pointer du doigt les problèmes qui vous dérangent, montrez que vous avez besoin de plus d’ « opportunités », de « variété », de « possibilités pour évoluer ».

5-Construire un bon réseau professionnel
Votre réseau professionnel ne s’arrête pas à vos supérieurs. Vous devez donc garder contact avec vos collègues. Cette démarche vous apportera beaucoup aussi bien sur le plan professionnel que personnel. Prenez le temps de faire vos adieux pour consolider vos liens avec votre ancienne équipe.
A savoir : Peu importe le nouveau poste que vous allez occuper, vous aurez toujours besoin de bonnes références. Un ancien collègue peut, un jour ou l’autre, vous présenter une bonne opportunité professionnelle. Gardez alors de bon rapport avec votre équipe !

You may also like...